Ptits amis

Les p’tits amis n°7

Une nouvelle séance avec les p’tits amis de Septmonts s’est déroulée le samedi 30 avril, nous avons eu la chance d’être accueillis au châtelet de la Fresnière, de découvrir les détails de son architecture et ensuite de mettre sur papier ces observations en imaginant un château.

À la découverte du château de la Fresnière

M. et Mme Dupont nous accueillent et nous guident autour de leur propriété.

Nous observons le bâtiment et remarquons en quoi il est différent de nos maisons : les différences entre les étages, les pilastres, les volutes autour de certaines fenêtres, les balustrades, des décorations au sommet de la toiture en ardoise.

Le château a été construit par Alexandre Nicolas Auger en 1865 à l’emplacement d’une construction ancienne. Nommé par le préfet de l’Aisne, il est devenu maire de Septmonts la même année, il restera maire jusqu’en 1870.

Cette même année survient la guerre avec les prussiens. Mme Auger tient un journal dès le début de ce conflit. Elle décrit sa crainte que le front ne se rapproche du village, ce qui finit par arriver. Au moment de l’arrivée des soldats prussiens, certains villageois trouvent refuge dans les carrières.
Le châtelet a été réquisitionné lors des différentes guerres de 1870, de 1914-1918 et de 1939-1945.
Au moins cinq maisons du village ont été réquisitionnées lors de la première guerre mondiale. À côté de chaque entrée, l’armée inscrivait le nombre d’hommes et de chevaux que la maison pouvait accueillir.

Une inscription 1918 est visible sur la façade et fait écho à notre précédente séance sur les graffitis de cette période.

Nous parcourons le parc et contemplons les grands arbres : des frênes, des marronniers, un impressionnant platane, des érables, des chênes. Beaucoup sont plus âgés que la demeure, nous remarquons un cèdre vieux de plus de 250 ans.

M. et Mme Dupont nous invitent ensuite à l’intérieur de leur demeure pour découvrir les détails de la façade depuis les étages, la charpente ainsi que de superbes panoramas sur le village.

À l’issue de cette visite, nos hôtes nous propose une petite collation.

Nous remercions vivement M. et Mme Dupont pour leur sympathique et chaleureux accueil.

Imaginons un château

De retour dans la salle des associations, nous observons quelques photos et cartes postales du château datant du début du XXème , ainsi que des photos montrant son état en 2003 avant sa rénovation complète.
Alain revient sur les éléments observés sur le château : les pilastres, les volutes, les balustrades, la toiture en ardoise surmontée d’une crête décorative, l’épi de faitage, la girouette, la tour. Il évoque également plusieurs styles architecturaux et leurs principales caractéristiques : roman, gothique, néoclassique.

Place à la création

Nous invitons les enfants à imaginer et à dessiner leur château.

Du papier, des crayons, des feutres, quelques règles, trace-cercle et trace-ovale, rapporteurs, pistolets, serpent, perroquet et les architectes en herbes esquissent des demeures sortant de l’ordinaire.