Le petit donjon

Contemporain du premier donjon du XIIIème siècle, le petit donjon s’élève de part et d’autre du mur d’enceinte. Semi-rond à l’extérieur de la muraille, c’est son aspect à l’intérieur de l’enceinte qui lui a donné le nom de « tour carrée ».

Cette tour, sur 3 étages, était entièrement préposée à la défense.

Le rez-de-chaussée et le premier étage ont des voûtes en calottes. Le deuxième étage communiquait avec les chemins de ronde. La terrasse était ceinturée de mâchicoulis.

Au milieu du XIXème siècle, suite à une succession, la tour fut séparée de l’ensemble du château pour former la propriété de « la tour carrée ». Sans grand souci archéologique, une partie du dernier étage fut redressée et surmontée du belvédère carré.

Carte postale, début XXème siècle.
Après 1925, Kate Gleason aménage le petit donjon. Une construction est ajoutée, s’adossant au petit donjon et au chemin de ronde.

En 1925, Miss Kate Gleason acheta cette partie du château et le remania. Elle fit transformer les parties supérieures, rendit toutes les pièces habitables et y fit installer le premier ascenseur du département

La propriété a pu être achetée en 1998 grâce au soutien de la fondation Gleason. La partie classée, avec le petit donjon, est donnée à la Commune de Septmonts. La propriété historique des évêques de Soissons est ainsi reconstituée telle qu’elle était au moment de la Révolution Française.

La tour carrée est l’un des grands chantiers qu’il reste à restaurer.

En 2018, la terrasse supérieure a été mise hors d’eau.
Le nettoyage et la dévégétalisation extérieure de la tour carrée a été effectuée par la Communauté d’Agglomération du Soissonnais en 2019.

Une équipe de bénévoles a entrepris de nettoyer ce petit donjon. Un état des lieux a été établi dans le but de prioriser les travaux. Dans un premier temps, nous souhaiterions sécuriser les lieux afin de pouvoir l’ouvrir pour des visites guidées.

Les Amis de Septmonts œuvrent à la restauration du patrimoine, découvrez les actions entreprises depuis plus de 50 ans