Nos actions

Le château de Septmonts est resté à l’abandon pendant plusieurs décennies, jusqu’en 1971, année de création de l’association des Amis de Septmonts.
Depuis, grâce au travail des bénévoles et aux dons, les restaurations entreprises ont permis de sauvegarder le site.

Le donjon

Travaux réalisés par les bénévoles sur le château de 1971 à 1990 :

  • fermeture de toutes les portes et fenêtres
  • pose et réfection des parquets
  • réfection de toutes les marches du donjon et de la cave
  • pose d’un parapet pour l’accès au 4ème étage des latrines
  • construction d’une terrasse accessible avec grille
  • réfection de la tourelle de guet et pose d’un paratonnerre
  • restauration de la reproduction de « Saint-Jean-des-Vignes » qui se trouvait au cimetière, actuellement à l’entrée du donjon.
  • rejointoiement extérieur de la totalité du donjon
  • électrification du donjon
  • pose d’un dallage au rez-de-chaussée du donjon

La salle Saint Louis

  • électrification de la salle Saint-Louis
  • pose d’un dallage dans la salle Saint-Louis
  • aménagement de la salle Saint-Louis pour l’accueil
  • rejointoiement du mur de cette salle et étanchéité au dessus
  • réfection de la chemise et remise à niveau de la terre autour de la salle Saint-Louis.

Le parc et les remparts

  • élagage des arbres, suppression des souches
  • nettoyage du parc et de la cour
  • restauration de la tourelle Nord grâce à l’aide de R.E.M.P.A.R.T.

Le petit donjon dit tour carrée

1997-1998 Rachat de la propriété comprenant le petit donjon et l’ancienne maison Gleason; seconde partie de l’ancienne propriété des évêques de Soissons. La propriété historique des évêques de Soissons est ainsi reconstituée telle qu’elle était au moment de la Révolution Française. La partie classée, petit donjon, est donnée à la Commune de Septmonts. L’autre partie avec la maison est conservée par notre Association, selon le vœu de la Fondation Gleason, pour transformer le lieu en auberge.

2018 Mise hors d’eau de la terrasse supérieure

2019 Intervention de la Communauté d’Agglomération du Soissonnais pour le nettoyage et la dé-végétalisation extérieure de la tour carrée. Une équipe de bénévoles entreprend de nettoyer ce petit donjon et découvre un carrelage impeccable sous des années de crasse et d’abandon. Un état des lieux a été établi dans le but de prioriser les travaux.
Dans un premier temps, nous souhaiterions sécuriser les lieux afin de pouvoir l’ouvrir pour des visites guidées.
La tour carrée est l’un des grands chantiers qu’il reste à restaurer

Le pavillon renaissance

L’association REMPART fut présente sur le site de 1978 à 1992 et procéda aux premiers travaux.
1983 : Déblaiement à l’extérieur du pavillon Renaissance, stabilisation des murs, étaiement du fronton.
1984 – 1987 : Suite du chantier de consolidation.
restauration complète de la tourelle du logis Renaissance avec l’aide de R.E.M.P.A.R.T : charpente, couverture, porte et fenêtres

En 1990, l’Architecte des Bâtiments de France déclara qu’il fallait tout restaurer ou tout démolir ! Devant l’ampleur des travaux, un montage fut mis en place à partir du GRETA BATP de Picardie (chantier de formation professionnelle). Le pavillon renaissance fut notre chantier principal à partir de 1991.
De 1991 à 2001, 10 tranches de travaux ont été effectuées sur le pavillon Renaissance qui ont permis de reconstituer les façades (le GRETA est intervenu de 1991 à 1997).